Animalialoisirspro
Publié le 23 Août 2018 à 12h06 - 1657 v.

La carpe, convoitise d’un business

Les prix des poissons d’eau douce peuvent atteindre des milliers d’euros, c’est pourquoi la pêche et la vente de carpes constituent aujourd’hui un vrai business. Les profits que peuvent générer la vente de carpes sont très intéressants, mais il faut être prudent pour ne pas tomber dans une trop grande convoitise du business lié à la carpe.

Le business de la carpe

Les prix qu’atteignent les poissons d’eau douce sont souvent incroyables. Une carpe de 20 kg peut se vendre à 5 ou 6 000 euros, et si elle atteint les 30 kg, son prix grimpe entre 10 et 12 000 euros. Vous pouvez essayer d’en savoir plus sur le prix carpe koi. Ce n’est pas étonnant si les pêcheurs clandestins tentent leur chance dans le marché noir, car ces poissons peuvent rapporter gros. C’est le cas d’un jeune homme qui a été arrêté en 2017, suite à l’enquête fouillée de l’office national de la chasse et de la faune sauvage. Ce jeune homme pêchait des carpes derrière sa maison, qui donnait sur le canal, afin de les revendre pour « se faire un peu d’argent ». Néanmoins, il ne s’agit pas de si peu d’argent que cela, car les prix mentionnés précédemment affirment qu’il s’agit d’un marché bien juteux.

Un business aux grands enjeux

Les propriétaires d’étangs privés organisent parfois des compétitions de pêche au gros. Une fois arrivés au pays, ces gros poissons attisent non seulement la curiosité, mais attirent également les passionnés de la pêche, quitte à payer un millier d’euros en droit d’inscription.

Même si le trafic s’est calmé depuis quelques années, cela n’empêche pas les autorités compétentes de surveiller certains pêcheurs suspects. De plus, des filets sont retrouvés chaque année dans la Moselle, témoignant de l’existence de pêche clandestine. La convoitise autour des carpes est donc encore de rigueur.

Par ailleurs, il est nécessaire de noter que des lois régissent la pêche et le transport des carpes. Il est donc impératif de s’en informer. Par exemple, il est interdit de transporter des carpes de plus de 60 cm, au risque de payer une amande pouvant atteindre 22 500 euros.

Le business des carpes peut donc rapporter pas mal d’argent, mais il faut rester dans le légal, car les autorités ne lésineront pas sur les moyens pour mettre la main sur les contrevenants.

Les publications similaires de "Animalerie"

  1. 28 Juil. 2017Trouver un élevage sérieux1577 v.
  2. 20 Juil. 2017Les jeux préférés de mon chat679 v.
  3. 12 Juil. 20173 conseils pour choisir une animalerie748 v.